D’où je souffle

(…)
Quelques années plus tard, je me mets à chanter et à jouer de la guitare.
Je découvre le Chicago blues, en intégrant le groupe nantais Blues Hangout (1996).
Puis je monte mon propre groupe Scratch my back (1998) avec lequel nous jouons beaucoup durant sept ans dans les cafés-concerts et de nombreux festivals français.
Nous remportons notamment le tremplin du festival « Jazz à Vannes » qui nous permet de jouer en première partie de Maceo Parker le soir même (2000).

À l’occasion du « Springing The Blues Festival » de Jacksonville, lors d’une tournée en Floride (2002), je noue des liens avec des musiciens de Blues américains. Au fil du temps, ils deviennent des amis avec lesquels j’apprends et je partage mon amour du Blues.
Je pense à Jim Mc Kaba, Josh Miller, Karl Davis ainsi qu’à John Buck, avec lesquels notre « troupe de Blues » nantaise (Scratch my Back, Malted Milk, Blues Hangout, Eric C, Bad Mules, …) cultive une relation qui se déploie au travers de divers projets musicaux  : concerts en France et aux USA, albums…

En 2004, je rencontre le pianiste-chanteur de Chicago Barrelhouse Chuck.
Nous jouons ensemble à plusieurs reprises, notamment au Blues Fest du Luxembourg.
À la même période, je me lie d’amitié et travaille régulièrement avec le pianiste-chanteur Julien Brunetaud.
Nous partageons la même passion : celle du Blues certes mais aussi celle du Swing et du Jazz.
Je découvre alors les enregistrements de Nat King Cole, Louis Jordan, Jay Mc Shann, les « Blues-shouters » Joe Williams et Jimmy Witherspoon, les orchestres de Duke Ellington et Count Basie… Mais aussi les albums de Grant Green, Erroll Garner, Jack Mc Duff.
J’éprouve alors un nouveau besoin : il me faut mettre du Jazz dans mon Blues !

En 2006, j’enregistre avec Julien mon premier album : « Blues in the Morning » (avec Serge Rahoerson, Jérome Etcheberry, Guillaume Nouaux, Anthony Stelmaszack, Vincent Talpaert et Sébastien Girardot).
Le Hot Club de France me décernera le prix du disque de l’année dans la catégorie découverte en 2007.
En parallèle, j’accompagne occasionnellement mon ami Arnaud Fradin (Malted Milk) en duo, tout en multipliant les rencontres …

De 2006  à 2018, je joue au sein du groupe « Le Swing Society » dans de nombreux clubs ( caveau de la Huchette..) et festivals ( Jazz en baie, les Rendez-vous de l’Erdre, Jazz en Tourraine, Jazz à Montauban…) et avec lequel nous réalisons 2 albums ( « …Believe in music » et « In time » ).