Accueil

Le Blues me prend à quinze ans. Tel une révélation, l’époustouflant « Drinkin’ the blues » de Sonny Terry et Brownie McGhee me conduit naturellement à débuter l’harmonica diatonique. Très rapidement, je me « nourris » des disques de Sonny Boy Williamson (I et II), Muddy Waters et bien d’autres, dont j’essaie d’abord d’imiter les parties d’harmonica. Mes premiers concerts, c’est avec le pianiste de boogie Franck Tollert, au milieu des années 90, que je les vis.
Je suis lycéen et il m’arrive de faire le mur pour aller jouer avec lui dans un pub nantais : j’ai seize ans.
(lire la suite)

Ndeye – Kévin Doublé @ Cosmopolis, Nantes (2015)